Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ce blog vous permettra de trouver des informations et conseils sur votre identité personnelle

La gouvernance

Dans l’article qui portait sur la définition de l’identité personnelle, nous avons dénommé les facettes d’une personnalité par le nom de traits de caractère propres à chaque individu. 
Si ces traits de caractère existent chez tous, il ressort que chaque individu va en disposer d’un certain nombre et d’une certaine manière  qui vont, globalement, dessiner un profil caractérologique. Ce profil sera le sien et lui appartiendra pour le caractériser dans le regard des autres. La métaphore de la signature  peut donner une idée de l’expression de cette caractéristique personnelle.
Ainsi peut-t-on dire d’un sujet qu’il est facilement irritable, susceptible, colérique, boudeur, silencieux, volubile etc...bien des qualificatifs attribués à son caractère en fonction de ses attitudes ou ses réactions à une situation vécue.

A ce stade des définitions, il est aisé de percevoir que les traits de caractère (ou facettes) sont tout à la fois donnés (au sens génétique du terme) mais aussi acquis au cours des expériences de la vie. Ce mélange d’acquis et de donné forme une complexité de la manière dont le sujet réagit  à une situation. 
Par exemple, pour une situation identique, deux sujets différents peuvent, selon leurs traits de caractère personnels....réagir différemment.

Un sujet « colérique » pourra s’exprimer et se comporter sous le mode de la colère alors, qu’à contrario, un sujet « placide » réagira avec flegme et calme...

Au moyen de ces exemples , il s’agit de comprendre que nous pouvons être sous l’influence de notre caractère dans notre manière d’agir ou de réagir ....et ce d’une manière plus ou moins consciente pour le sujet qui agit. Disons, qu’inconscient de cette influence, nous serons l’objet de notre caractère dominant qui nous amènera à réagir souvent de la même manière.

A contrario, conscient de notre mode de réaction, nous ne serons plus objet mais sujet du mode de réaction que nous souhaitons gouverner.

A ce stade de la réflexion, nous pouvons nous poser la question de savoir s’il existe un mode de contrôle de nos réactions...?
Oui ! la réponse est oui...! 
Contrôler son mode de réaction pour ne pas être objet sous influence de son trait de caractère mais plutôt être  sujet conscient agissant nous conduit à envisager la gouvernance de nos réactions.

Nous définirons donc la gouvernance du caractère comme étant la capacité  de prendre conscience de son caractère, de pouvoir contrôler sa manifestation dominante par le moyen d’un mode d’action régulateur.

Afin de rendre efficace la gouvernance de son caractère, le sujet doit réaliser un certain nombre d’étapes de reconnaissance. Simplement et succinctement nous pouvons les caractériser ainsi :

- Prendre conscience que son caractère peut influencer voire déterminer sa manière de réagir 

- Repérer la réaction dominante qui s’exprime le plus souvent chez soi.

- Identifier dans quelles circonstances situationnelles s’exprime cette manière de réagir.

- Poser la question du contrôle pour être sujet de son action en réponse 

- Rechercher le mode de gouvernance le mieux adapté pour exercer ce contrôle.

En conclusion :

Sachant que, face à une situation, le sujet à tendance à répondre par une attitude souvent liée à la dominance de son caractère, il lui est possible de moduler sa réaction par la gouvernance.

La mise en œuvre de cette gouvernance passe par la prise de conscience de soi-même dans la manière d’agir.

La gouvernance du caractère permet donc de moduler voire de modifier son comportement pour le changer ou le substituer.

                                    Les méthodes de gouvernance

 Pour illustrer  quelques orientations :

  • Les techniques spirituelles de méditation : la pratique de la pensée non-violente, les techniques de médiation, sophrologie etc..
  • Les techniques corporelles apaisantes : la relaxation , les gymnastiques respiratoires, les gymnastiques douces, le Tai-Chi etc..
  • La connaissance de soi accessible par la méthode de la Maïeu
Retour à l'accueil
Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article